Dans ce contexte de confinement du à la crise sanitaire que traverse le pays,  une hausse des violences intra-familiales est constatée dans le Département. L’état reste dans cette période mobilisé pour protéger les victimes de violences conjugales et intra-familiales.

Outre les contacts nationaux, (3919 et  http://www.arretonslesviolences.gouv.fr , il est désormais possible pour les victimes de prévenir leur pharmacien qui contactera les forces de l’ordre pou une prise en charge. Les associations locales d’aide aux victimes continuent de fonctionner et restent joignables et sont répertoriées ici

Depuis le 31 mars, sur décision du Gouvernement , les victimes ont la possibilité d’envoyer un sms au 114, les opérateurs derrière ce sms d’urgence préviendront les forces de police en leur donnant les coordonnées de la victime.